prog-HVES-2019 - page 10

L’exposition a pour but de construire des passerelles,
de créer des va-et-vient entre notre temps et celui
de la Renaissance. Par le rire, elle fait des clins d’œil
à Rabelais, un écrivain majeur de notre littérature
qui aborda des sujets qui fâchent toujours. Celui de
la langue, celui du jargon des corps institués (justice,
éducation...), celui de l’éducation, celui des croyances,
de la religion, celui des guerres, celui de la science,
celui de la morale, celui de la femme, du mariage,
celui de la procréation, celui de la transmission, de
la famille... Son temps comme le nôtre était marqué
par de grands bouleversements et parmi eux, ceux
liés au développement de nouvelles techniques de
communication : hier l’imprimerie, aujourd’hui internet.
L’exposition parle à tout public.
Elle s’inscrit dans ce qui est souvent galvaudé
aujourd’hui mais recouvre, il faut encore l’espérer,
une valeur : l’idée de la démocratisation de la culture,
c’est-à-dire, la volonté de mettre l’art à la portée
de tous pour ne pas être des moutons de Panurge.
Preuves que Rabelais est toujours présent dans notre
actualité comme dans notre langue, nous lui devons
plus de 600 mots ! Et dans son œuvre, le Limousin
n’est pas absent. Il existe un passage fameux dans
Pantagruel, au chapitre 6, « comment Pantagruel
rencontra un limosin qui contrefaisoit le langaige
françoys » : Pantagruel s’oppose à l’étudiant qui, par
parisianisme, contrefait le latin, mais le salue quand
il parle occitan, sa langue maternelle. L’exposition
prend le parti du rire et le parti du jeu entre hier et
aujourd’hui.
Peintures, installations, dessins, sculptures de Pierre Debien, textes de Annick
Debien.
Rabelais, si tu revenais…
EXPOSTION
du 5 au 20 mars
Ouvert du lundi au
vendredi de 10h à 12h
et de 14h à 17h30
Entrée libre
Info :
06 03 89 20 50 ou
annick17debien87
@gmail.com
CHAPELLE DE LA VISITATION
10
1,2,3,4,5,6,7,8,9 11,12,13,14,15,16,17,18,19,20,...36
Powered by FlippingBook